Devis électricité professionnel : quand le demander ?

Devis électricité professionnel

Publié le : 24 juin 20237 mins de lecture

Depuis le 1er juillet 2004, l’ensemble des professionnels en activité ont la possibilité de choisir leur fournisseur d’électricité et de gaz, parmi une offre pléthorique. Parmi les consommateurs « éligibles » : des entreprises de toute taille mais aussi des artisans, des commerçants, des professions libérales et des collectivités territoriales. Néanmoins, cette nouvelle « jungle » du marché concurrentiel n’est pas forcément plus simple pour les professionnels en activité. D’où une question légitime : quand effectuer un changement de contrat vers un nouveau devis électricité pro avec un niveau de risques calculé ?

A quel moment demander un devis électricité professionnel ?

Si vous êtes une entreprise ou un professionnel en activité, la question de l’optimisation de votre consommation énergétique se pose. En effet, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence vous permet de réaliser d’importantes économies sur les prix du gaz et de l’électricité. A condition d’être particulièrement attentif et d’effectuer un devis électricité professionnel au bon moment ! Voici quelques exemples courants d’occasions à saisir pour changer de fournisseur :

  • Votre entreprise déménage : une telle situation vous oblige à changer votre contrat d’électricité pro. C’est donc le bon moment pour faire jouer la concurrence, et négocier des devis électricité pro plus adaptés au profil de consommation de votre activité.
  • Votre contrat d’électricité actuel arrive à échéance : dans ce cas, il s’agit d’une excellente occasion de résilier votre contrat et d’étudier les autres offres de marché disponibles.
  • Vous disposez d’un contrat d’électricité sans engagement, et vous souhaitez tout simplement changer de fournisseur. Cela arrive pour les professionnels disposant d’un profil éligible au Tarif Bleu (principalement les TPE dotées d’un compteur avec une puissance inférieure à 36 kVA, ou employant moins de 10 salariés).

Déménagement professionnel : les démarches à suivre pour changer de contrat

Si votre entreprise procède à un déménagement, vous devrez vous acquitter de plusieurs formalités afin de changer de contrat d’électricité. A ce stade, il peut être utile de revenir sur un point : vous ne pouvez pas transférer votre contrat d’électricité actuel, même si vous choisissez de rester chez le même fournisseur (1). C’est donc le moment idéal pour négocier un nouveau contrat plus avantageux pour vous, pourquoi pas auprès de la concurrence. Voici comment procéder pour effectuer votre changement de contrat d’énergie :

  • Stoppez votre contrat actuel, en prêtant attention aux conditions de résiliation. En effet, certains fournisseurs peuvent inclure des pénalités, et d’autres peuvent simplement considérer qu’il y a rupture de contrat. Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter votre service client, afin de les informer de la date à laquelle vous souhaitez mettre fin aux services.
  • Souscrivez un nouveau contrat et validez votre nouveau devis électricité pour les professionnels : ici, il vous suffit simplement de prendre contact avec le fournisseur de votre choix, et de lui communiquer l’adresse exacte de vos nouveaux locaux (adresse, étage si existant, etc.). Pour lui permettre d’identifier votre compteur d’électricité, n’oubliez pas de lui préciser le numéro de Point de Livraison (ou PDL) et le numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE). Il s’agit d’un numéro unique, propre à chaque compteur.
  • Procédez à la mise en service de votre installation électrique : une fois que toutes les démarches précédentes sont réglées (résiliation de l’ancien contrat, règlement de la facture de clôture, etc.), il ne vous reste plus qu’à signer votre nouveau contrat pour la mise en service du compteur. Le gestionnaire de réseau Enedis, chargé de l’électricité, se charge alors d’attribuer le compteur au nom de votre société.

Échéance du contrat d’électricité : passez aux offres de marché

Vous l’ignorez peut-être, mais les tarifs réglementés de vente ont pris fin pour toutes les entreprises depuis le 1er décembre 2020. Ce qui signifie que les opérateurs historiques, détenteurs du monopole sur le marché français de l’énergie, sont désormais contraints de composer avec une multitude d’opérateurs dits « alternatifs ». Dès lors, si vous n’avez effectué aucune démarche pour changer de fournisseur à partir de cette date, vos services ont été basculés automatiquement en offre de marché chez Engie (fournisseur historique de gaz, et deuxième fournisseur en électricité).

Cette situation est loin d’être inéluctable pour vous. Toutefois, vous devez être extrêmement attentif aux « risques » engendrés par l’échéance d’un contrat. Sachez anticiper afin d’éviter autant que possible la coupure de courant. Voici les points sur lesquels vous devez vous montrer vigilant :

  • Prenez connaissance des délais de résiliation de votre contrat d’énergie : cette donnée est susceptible de varier selon les fournisseurs et les offres d’énergie. Elle figure dans votre contrat, dans tous les cas. Si votre contrat arrive à échéance et que votre fournisseur souhaite augmenter ses tarifs, il doit impérativement vous prévenir avant la date de délai de résiliation.
  • Apprenez à anticiper l’échéance, de même que les frais de résiliation. Ce dernier point évolue sensiblement d’un fournisseur à un autre, et en fonction de l’offre souscrite.

Vous savez désormais quand demander un nouveau devis électricité pour les professionnels, et comment changer de fournisseur. Vous noterez que désormais, l’ensemble des contrats d’énergie (électricité et gaz) sont sans engagement. Le changement n’est qu’administratif, et votre gestionnaire de réseau, lui, ne change pas (il s’agit toujours de Enedis dans la majorité des cas, avec une même qualité de services). D’autres critères peuvent cependant vous permettre de faire le tri dans les offres proposées (l’électricité verte, la qualité et la disponibilité du service client, la tarification fixe ou indexée sur les tarifs réglementés, etc.).

Plan du site